Nous avons 190 invités en ligne
22
Auo 11
Mise à jour le 22 Septembre 2011

Que visiter

Fait d'un sol volcanique, l'île de Chios se situe dans le nord de la mer Egée. Alors que la partie nord de l'île est principalement montagneuse et stérile, la partie sud, quant à elle, est colorée de fruits, d'amandes, d'olives, de vignes et des incontournables arbres de mastic. Il s'agit de l'arbuste le plus caractéristique de Chios qui donne le produit mondialement connu comme le chewing-gum de mastic ou la liqueur du même nom servit en apéritif.

La ville principale, également appelée Chios, est construite dans une plaine étroite entourée de petite colline, en face de la côte de l'Asie Mineure. Aujourd'hui, c'est une ville active et commerciale dont les bâtiments modernes ont plusieurs étages. Cependant, il reste des traces du passé comme la forteresse génoise avec ses maisons de la période ottomane, ainsi qu'une forteresse byzantine du 10ème siècle qui fut entretenu par ses différents occupants. L'entrée principale et le mur extérieur montrent des signes et des blasons occidentaux. Le fort est l'un des monuments à voir, puisqu'il est un des rares forts encore habités. Il fut construit durant la période Byzantine, et constituait alors le centre administratif de l'île. Il connût un grand développement pendant le gouvernement des Génois. C'était un exemple-type de ville de la Renaissance. Ses murs résistèrent à de nombreuses attaques des Génois, des Vénitiens et des Turcs. Autour des murailles subsistent quelques parties du fossé qui avait une largeur de 60 mètres et 9 tours. Vous y trouverez également le musée "Justiniani" ainsi que d'autres monuments byzantins fascinants.

A l'extérieur de la forteresse, dans le square central de Vounaki, une mosquée fait office de musée Byzantin. Cette place centrale de Vounaki avec son beau jardin, cache les ruines d'une église datant des débuts du Christianisme et diverses statues de personnes célèbres de Chios. Vous y trouverez un cinéma en plein air. Le Musée Archéologique est situé dans un bâtiment plus récent près du port, et contient de remarquables découvertes de la Préhistoire, des périodes ancienne et classique, provenant de nombreuses fouilles sur toute l'île.

Le centre culturel "Homereion" organise des expositions de peintures et sculptures, des représentations théâtrales, des concerts, des discours et conférences captivants. La Galerie d'Art, installée dans les vieux bains de la ville, expose des collections très intéressantes.

En vous promenant dans le quartier commercial de la ville, empruntez la rue principale nommée "Aplotaria", qui provient du verbe "aplono" (étaler), parce que les commerçants étalaient leurs produits devant leur boutique. Au bout de la rue "Aplotaria" se trouve le Musée Maritime de Chio, dans un bâtiment de style néoclassique. Vous y découvirez la grande tradition maritime de Chio, connue de part le monde à travers ses armateurs, qui contrôlent une part importante du commerce maritime mondial. Si vous avancez sur la rue F. Argenti, vous trouverez la Cathédrale de Chio (Metropolitikos Naos), et, en face, le Lycée historique de Chio (Lykeion). Un peu plus loin se trouve la bibliothèque de Adamandios Korais (célèbre professeur d'université de Paris), une des plus grandes et importantes bibliothèques de toute la Grèce, considérée comme l'une des principales bibliothèques du Monde de l'Orient jusqu'à la destruction de Chio en 1822. Parmi ses importantes collections de livres, vous trouverez de rares éditions offertes par Korais. Elle contient environ 130 000 ouvrages et est continuellement enrichie par de nouvelles acquisitions et dons.

Après avoir visité la ville de Chios, il est intéressant de faire des excursions dans les autres villages comme Karyes. A 10 Km de là se trouve Nea Moni, un monastère du 11ème siècle, qui, grâce à ses magnifiques mosaïques, est l'un des plus beaux en Grèce avec celui de Dafnonas et d'Osiou Loukas.

Dans la partie sud de l'île, vous trouverez des villages médiévaux à ne pas manquer comme Mesta, Olympe et Pyrgi, au centre de Mastichora. La manière dont sont construites les maisons est très particulière : toutes les bâtisses sont collées les unes aux autres ce qui crée un mur de maisons. De plus, sur celles de Pyrgi sont gravées d'intéressants dessins en gris et blanc. Au centre du village beaucoup de petites rues mènent vers un square pittoresque où se trouve l'église d'Aghioi Apostoli qui est magnifiquement décorée. A l'extérieur du village, sur la côte sud de l'île, à Kato Fana, se tiennent les ruines d'Apollon. A Emborios, il y a des vestiges, en partie immergée, de ce que fut un important centre commercial à l'âge de bronze. Ce village a également une plage de galets noirs, idéal pour la baignade.

La route qui mène au nord passe par Vrontados, une municipalité avec de riches villas. Vous y trouverez le rocher historiquement célèbre de Daskalopetra d'où Homer donnait ses cours. Plusieurs tavernes vous invitent à déguster les mezedes locaux avec un verre d'ouzo. Non loin de là se trouvent les plages de Ormos Lo et Daskalopetra. La commune de Vrontados est bien connue grâce à une coutume qui a lieu tous les ans à Pâques, après l'annonce de la Résurrection du Christ. Le "Rouketopolemos" (bataille de pétards) offre un spectacle fantastique tous les ans, bien connu grâce à sa retransmission de par le monde par les informations télévisées.

Un réseau complet d'autoroutes relie la ville de Chio aux 64 villages (appartenant à 8 communes) et aux magnifiques plages de l'île.