Nous avons 168 invités en ligne
22
Auo 11
Mise à jour le 22 Septembre 2011

Sud de Hios

Une des plus belles caractéristiques du sud de Chios est ses villages médiévaux, qui ont été construits pendant le 14ème et 15ème siècle. Leur architecture typique se distingue par d'étroites rues pavées, menant toutes à la place centrale où l'on voit une tour qui se tient au milieu de chaque village. Pyrgi et Mesta sont probablement les plus beaux exemples de ce type de construction.

Le premier village que nous rencontrons en allant au sud de Hora est Armolia, célèbre pour sa poterie traditionnelle. Là vous pourrez également trouver l'église de Panagia et d'Agios Dimitrios, importante pour son unique icône datant de 1744. En outre, à l'ouest du village au-dessus de la colline, se tiennent les restes du château d'Apolyhna, un fort du temps de l'occupation des Génois, qui aurait été construit par Jeronimo Ioustiniani en 1446.

A quatre kilomètres de Pyrgi nous voyons la petite baie d'Emborio, où quelques restes d'un village antique ont été retrouvés. Cette plage s'appelle également "Mavra Volia" (les cailloux noirs), depuis que la lave de l'explosion du volcan Psaronas a recouvert la plage il y a fort longtemps. Ces cailloux noirs, mélangés à d'autres blancs, sont habituellement utilisés pour faire des mosaïques sur le sol, comme celles que l'on peut voir à la bibliothèque de Chios et dans la cathédrale. Sur la colline de Profitis Ilias se tenait le temple de Minerva, datant du 8ème siècle av. J.-C. et dont les restes sont exposés au musée archéologique de Chios.

En retournant sur la route principale, la prochaine étape est Pyrgi, le village "peint". C'est l'un des plus importants villages médiévaux de Chios en raison de ses traditions et de son architecture. Si vous le visitez vous pourrez admirer les sculptures et les conceptions en plâtre qui décorent habilement les maisons, plus particulièrement celles autour de l'église. De plus, si vous y êtes le 15 août vous pourrez participer à la grande fête des vacances nationales. Extrêmement animée, vous pourrez vous y restaurer et danser. Il y a beaucoup d'églises à Pyrgi, mais s'il y en a une à ne pas manquer c'est celle d'Agioi Apostoli. Cette église byzantine aux superbes fresques fut construite au 12ème siècle.

Le prochain village que nous rencontrons est situé à six kilomètres de Pyrgi. Son nom est Olymbi, très intéressant pour son énorme fort rectangulaire qui se tient au milieu du village et pour sa petite église d'Agia Paraskevi.

Non loin de là, les amoureux de la plage trouveront leur bonheur, entre les plages de Kato Fana, Agia Dinami, Salagona et Potami qui sont vraiment belles. A Kato Fana, indépendamment de la plage, vous pouvez voir quelques restes du temple antique d'Apollo et d'un établissement célèbre pour son vin "faneos oinos".

Après Olymbi nous avons Mesta, probablement le plus caractéristique des villages médiévaux. L'église de Taxiarchis avec son unique icône de 1833, la tour de Militas, le port naturel de la ville située dans une baie profonde et abritée, où les belles plages d'Agia Irini et de Lithi sont une chose à ne pas manquer.

Enfin, sur le chemin du retour vers Hora, après avoir apprécié la cuisine locale et les mezedes accompagnés d'ouzo dans n'importe lequel de ces villages, nous trouvons les derniers hameaux. Il s'agit des villages d'Elata, Vessa et Agios Georgios Sykoussis, construits sur une colline feuillue avec une vue incroyable.