Nous avons 536 invités en ligne
22
Auo 11
Mise à jour le 02 Novembre 2012

Mastichora

Sur la côte sud de Chios, là où schinos est un des produits les plus importants, il y avait environ 27 villages qui étaient appelés "Mastichochoria", depuis qu'ils étaient les villages des cultivateurs de Mastic. Historiquement, l'empire byzantin créa une première entité, qui fut consolidée durant la période de l'empire italien. Plus tard, les Génois furent ceux qui prirent soin de la forme du gardien et de la fortification de Mastichochoria. Le principal objectif à la construction des tours était la défense contre les conquérants habiles, mais aussi le contrôle de l'important et puissant monopôle de Mastic.

Plus tard, quand l'île de Chios fut dominée par les Turcs, l'intérêt fut centré sur la préservation du monopôle de Mastic, imposant de sévères pénalités aux contrebandiers, mais, en même temps, assurant aux habitants une vie heureuse. Ainsi, bien que les personnes qui produisaient du Mastic ne pouvaient profiter que d'une petite partie de leur richesse naturelle, ils n'avaient pas à affronter de problèmes durant l'occupation turque.

Cependant, tous les villages du sud furent très abîmés par le tremblement de terre de 1881. Aujourd'hui, seuls 24 villages de Mastic ont survécu, et quelques uns d'entre eux sont même en très bon état. Le plus important et le plus gros d'entre eux est Pyrgi, et quelques autres comme Mesta, Olympoi, Kalamoti, Armolia, Kallimasia, Nenita et Vessa. Ce sont tous de très jolis villages, chacun ayant une culture et des intérêts différents.